Fibre optique et contrôle qualité à haute vitesse

Fibre optique et contrôle qualité à haute vitesse

Contrôle qualité à très haute vitesse : la fibre optique passée au peigne fin

125 µm c’est le diamètre moyen d’un cheveu… mais aussi d’une fibre optique !

Pour détecter les défauts pouvant apparaître en surface pendant le processus de fibrage, mieux vaut avoir le coup d’œil.
Quand en plus, ce procédé industriel impose une cadence de 1500 tours/min (soit 1500 m/min ou 25 m/s ou 90km/h) mieux vaut avoir l’œil vif ! C’est tout l’enjeu du contrôle qualité à très haute vitesse.

La technologie APREX Track a répondu avec succès à ce double challenge pour un acteur mondial de la haute technologie verrière.

Notre suite logicielle APREX Track C&M a rendu possible la réalisation du contrôle qualité haute vitesse, en détectant, mesurant et positionnant ces minuscules défauts. Aujourd’hui, les seuils de conformité sont appliqués sur plusieurs centaines de défauts à une cadence dépassant les 100 images par secondes.

Dans l’industrie, les contrôles sur filage ou fibrage sont variés. À chaque production, son exigence spécifique. La flexibilité de notre suite logicielle, nous permet de répondre aux attentes de tout industriel procédant à des opérations d’étirage, de filage ou de laminage (métallurgie, plasturgie, verrerie…) qui nécessite des contrôles précis à des cadences élevées.


Tags liés à la use case

Cas d'usage précédent

Solocap / Aprex Track IA : cas pratique d’un contrôle qualité en plasturgie

Cas d'usage suivant

Problématique de dépalettisation avec positionnement anarchique